C’est un piège que rencontrent souvent beaucoup de personnes qui décident de perdre du poids.

Elles rentrent dans un processus de perte de poids et au fur et à mesure, ce qui se passe, c’est qu’elles perdent. Des semaines passent, tout va bien. Tout à coup, elles arrivent à ce qu’on appelle un plateau.

C’est-à-dire qu’elles ont eu une perte de poids régulière. Puis, tout à coup, elles se retrouvent sur un plateau. Il ne se passe plus rien, ça n’avance plus. Elles n’ont plus de résultat, elles ne perdent plus de poids et elles se disent : mais qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui m’arrive ?

En fait, ce plateau est toujours là. On le rencontre toujours et dans plein d’autres domaines de la vie.

Si je prends l’exemple d’un nouveau sport que vous démarrez ou d’une nouvelle activité, c’est très lié à votre niveau de motivation et au niveau d’actions que vous mettez en place pour persévérer.

Vous démarrez un nouveau sport par exemple. Vous trouvez cela super, vous vous équipez, vous achetez votre matériel, vous commencez vos séances, vous découvrez une nouvelle discipline, ça vous plait, vous rencontrez de nouvelles personnes.

Là, tout se passe bien, vous êtes en cours d’apprentissage. C’est génial.

Puis, à un moment donné, il y a une semaine où vous êtes moins motivé, vous avez moins envie d’y aller, ça ne vous parait pas si bien que ça, vous avez moins de plaisir et vous allez atteindre ce fameux plateau.

Ça peut s’appliquer à plein de domaine de la vie, que ce soit le domaine sportif, le domaine de l’alimentation, le domaine de l’apprentissage intellectuel, le domaine des compétences professionnelles.

Il y a toujours un moment quand on arrive à ce plateau où on se dit : mais qu’est-ce qui se passe, j’ai l’impression de faire la même chose qu’avant et ça ne me donne pas autant de plaisir, je n’ai pas autant de résultats. C’est quoi le problème ?

La première chose, c’est qu’il faut vraiment savoir qu’il y aura un plateau dans chaque changement que vous ferez dans votre vie.

C’est normal. Tout le monde traverse un plateau. Tout le monde traverse un moment où il ne se passe pas grand-chose. On a l’impression de n’avoir pas de résultat, on met beaucoup d’efforts et il ne se passe rien.

C’est complètement biologique, c’est logique, c’est physiologique, c’est logique sur tous les plans possibles qui soient.

C’est même humain parce que très souvent, on démarre avec beaucoup d’élans et d’enthousiasmes. Et ce qui est beaucoup plus dur dans la vie, c’est la persévérance, c’est-à-dire de s’accrocher, de continuer, de rester.

Et c’est là ou vous faites en même temps les meilleurs apprentissages.

C’est sur ce plateau qu’il se passe le plus de choses parce que si tout était facile et si vous restiez en cours d’apprentissage en permanence, en découverte, en motivation, en nouveauté, ce serait agréable à vivre, mais il ne se passerait pas grand-chose. Alors que la vraie histoire, là où il se passe des choses dans une vie, c’est quand on est dans ce plateau-là.

C’est quand on est dans des efforts, dans des difficultés qu’on va arriver à les dépasser.

Si vous regardez un film de fiction, n’importe quel film, une belle histoire sur une personne, il ne se passerait jamais rien dans le film si on voyait que tout allait bien pour elle tout le temps. Là, où ça devient intéressant, c’est quand elle se retrouve face à une difficulté, où vous êtes avec le personnage, où vous dites comment elle va faire pour s’en sortir. Puis, elle arrive à s’en sortir et l’histoire est belle, ça vous inspire.

C’est exactement la même chose dans votre vie.

Vous pouvez atteindre un plateau et avoir besoin de vous refondre au niveau des stratégies, de vous reprendre en main au niveau de ce que vous allez mettre en place par rapport à vos objectifs.

Je vous donne un exemple personnel avec la course à pied.

J’ai détesté le running, j’ai toujours détesté courir avant. Même je regardais les gens qui courraient et je me disais que c’est horrible de courir comme ça après quoi. Ça sert à quoi de courir, c’est ennuyeux, c’est répétitif. Ça ne me donnait pas envie.

Et en même temps, j’avais envie d’essayer parce que je trouvais que je trouvais que c’est un sport pratique. Il suffisait de mettre une paire de baskets et on pouvait aller dehors.

Il n’y a pas besoin d’aller dans une salle, pas besoin d’avoir du matériel. Puis, je voyais beaucoup des personnes qui aient du plaisir à le faire.

Je voyais aussi que c’était un sport cardio qui était vraiment top pour garder la ligne et pour rester en santé. Donc, je me suis dit que j’avais envie de creuser cette piste-là.

Puis, j’ai commencé à courir.

Au début, c’était super parce que je me suis rendu compte que ça pouvait être agréable. Je me suis rendu compte que ça ne me faisait pas mal au dos, que j’arrivais à courir correctement, que je n’étais pas morte, que j’arrivais à faire un tour de lac sans être par terre, et ça m’a donné envie de continuer.

J’ai continué et j’ai progressé. Puis, à un moment donné, j’ai atteint un plateau. Ce fameux plateau où je n’avais plus tant de plaisir à courir, où je ne me sentais pas avec autant d’élan.

Je savais que ce plateau allait arriver parce que je connais bien ce principe.

Et de savoir qu’il va arriver, ça change complètement le mindset, votre état d’esprit parce qu’au lieu de me dire : « non, je n’ai plus de motivation », je me suis dit : « tiens, ça y est, j’atteins le plateau ».

Ce qu’il faut faire dans ces cas-là, c’est qu’il faut changer de stratégie, il faut renouveler sa façon de penser et de faire pour passer ce cap et aller à un cap suivant.

C’est là que j’ai décidé de prendre un coach sportif pour m’entrainer sur la course.

C’est là que je me suis rendu compte que je ne courais pas bien. Je n’avais pas une bonne foulée. Mon pied ne se déployait pas bien sur le sol, et ça, il fallait que quelqu’un le voie et connaisse bien cela pour me le dire.

Je me suis rendu compte que je n’avais pas bon souffle, que je n’étais pas dans une bonne posture quand je courais. J’avais les épaules trop rentrées, j’avais les épaules qui étaient remontées, j’étais tendue et ça se voyait que c’était un effort.

Ma coach m’a aidé dans la posture, dans le souffle, dans le fait de dérouler bien mon pied et ma foulée, dans le fait de ne pas trainer les pieds, etc., ce qui fait qu’au fur et à mesure, j’ai commencé à passer plusieurs kilomètres.

Avant, quand j’étais seule, je ne courais jamais plus de 3 km. Puis, j’ai commencé à faire 4 km, j’ai commencé à faire 5 km. J’ai commencé à augmenter au fur et à mesure mes séances. Et on s’est fixé un challenge avec ma coach, c’était de courir mon premier 10 km.

Pour moi, c’était vraiment un défi parce que 10 km, ça me paraissait énorme. Et courir 10 km sans s’arrêter, c’était un gros dépassement pour moi.

A force d’entrainement, à force de ténacité, finalement, on a pu faire ce challenge et j’ai réalisé mes premiers 10 km.

Si je les ai réalisés, c’est parce que j’ai dépassé le plateau que j’ai ressenti à 3 km en trouvant une autre stratégie.

Moi, c’était de prendre un coach, mais vous n’êtes pas obligé de prendre un coach pour vous.

Vous pouvez très bien ne serait-ce que changer de méthode, regarder sur internet d’autres façons de faire.

Si vous êtes en perte de poids actuellement et que vous stagnez, ça veut dire que vous avez besoin de changer votre façon de faire, vous avez besoin de passer à un autre niveau : peut-être plus de sport à intensité importante, peut-être qu’il y a quelque chose qui bloque dans vos menus et que vous auriez besoin d’être conseillé par un professionnel pour regarder en détail et voir qu’est-ce qui bloque.

Tous les jours, j’ai des personnes en coaching qui rien que par une petite interaction avec moi ou quelqu’un de mon équipe réalise quelque chose et se dit : ce qui bloque dans ma façon de manger, c’est ça et ça. Ça les remet en route plutôt que de rester dans leurs plateaux et qu’il ne se passe rien.

Ce qui est dangereux, c’est quand vous restez dans le plateau et que vous ne mettiez rien en place parce que ça va vous décourager. Vous allez vous dire que vous n’y arriverez jamais et vous avez des chances de régresser et de retomber au poids d’avant ou à la situation d’avant.

Ne vous laissez pas faire. Le plateau, c’est normal.

Accueillez-le, ça fait partie de la vie. Et c’est un moment super parce que c’est là où votre histoire va être belle et vous allez réussir à vous dépasser et passer un cap.

Et refondez vos stratégies, regardez-les. Regardez comment vous créez une stratégie de réussite pour passer au cap suivant.

 

Recevez mon guide gratuit des 10 conseils pour retrouver minceur et vitalité maintenant.
+ chaque semaine des conseils et du soutien pour avoir le corps et l’énergie que vous méritez