Un journal alimentaire est un confident à qui vous confiez tout sur vos modes alimentaires. C’est un partenaire de choix qui vous permet de prendre conscience de vos comportements alimentaires et ainsi vous emmène vers le bien-être par une alimentation mieux adaptée.

Tenir un journal alimentaire, est-ce une bonne idée ?

Les études le démontrent ! Tenir un journal alimentaire aide à l’amaigrissement ! Vous seriez surpris de constater à quel point vos habitudes alimentaire changent lorsque vous commencez à tenir un journal. Pourquoi ? Parce qu’il est tellement agréable et rassurant de voir « noir sur blanc » que vous vous êtes bien nourri  toute la journée !

Alors, oui ! C’est une bonne idée de tenir un journal alimentaire ! Il sera à la fois votre partenaire, votre confident et votre coach ligne et santé.

Pour quelles raisons tenir un journal alimentaire ?

«  Ecrire nous aide à apporter des modifications dans nos habitudes alimentaires et à s’y tenir. Nous prenons conscience de ce que nous mangeons et à quel moment. Cela nous permet de faire la relation entre nos émotions et les aliments que nous consommons et apporter des réponses à nos comportements pour ensuite les corrigés. »

Comment réussir à tenir un journal alimentaire ?

« Pour bien réussir votre journal alimentaire, dites-lui tout, tout de suite et tenez-le à jour ! »

Notez chaque repas, collations, snacks et boissons !

Mentionnez le type d’aliments, la quantité et  ajoutez-y l’émotion ressentie au moment de ce repas ou cette collation. Ajoutez l’endroit et les conditions dans lesquelles vous avez mangé.

Faites-le immédiatement après avoir manger pour que l’information soit et reste précise.

Noter dedans tout ce que l’on mange et boit

Noter la date et l’heure exacte des prises de repas :

Les types d’aliments – décomposez vos assiettes – les boissons – y compris les boissons alcoolisées, la quantité d’eau, mais aussi les collations, snacks et grignotages.

Les conditions : Avez-vous mangé debout ? Dans le stress ? Dans restaurant calme ou très animé ? « Restauration rapide ou plat fait maison ? Devant la télé ou paisiblement autour d’une table avec votre famille ? …

Quel jour, quel mois ? E à quelle heure ?

Noter ses sensations après avoir mangé :

Avant de manger, comment était votre faim ? Quelle émotion avez-vous ressentie ?

Avez-vous ressenti un « coup de pompe » après avoir mangé ? Vous sentiez-vous stressé au moment du repas ? Quel était la cause de ce stress ? …

Digérez-vous bien ? Vous êtes-vous senti rassasié ? Lourd ? … Pour ce point, attendez un quart d’heure, vingt minutes pour évaluer ce que vous ressentez, c’est le temps nécessaire au système digestif pour ressentir l’effet de l’aliment.

Noter les quantités avec précision :

Vous êtes-vous resservi ?  En quelle quantité exactement ?

Si vous en avez une idée, mettez-y aussi le nombre de calories et les valeurs nutritionnelles.

Faire une analyse des données

« Au fur et à mesure des semaines écoulées, vous commencerez certainement à identifier vos tendances alimentaires. Certaines de ces tendances seront de vrais révélations tandis que d’autres seront évidentes. A ce stade, vous serez en mesure d’inspecter les tendances de vos repas »

Inspecter les éventuelles tendances dans vos repas :

Pour réaliser une analyse de vos habitudes alimentaires, posez-vous quelques questions et répondez-y franchement.

  • Effectuer une évaluation de vos addictions au grignotage !

Avez-vous tendance à prendre des collations saines ou plutôt ce que vous trouvez vite fait ? Vos snacks vous rassasient-ils ? Vous ouvrent-ils l’appétit ? Vous endorment-ils ? Ou vous donnent-ils de l’énergie ? Dans quelles circonstances et/ou humeurs, avez-vous tendance à grignoter ?

  • Regardez si vos habitudes alimentaires changent les jours non travaillés ?

Allez-vous plus facilement manger dans les restaurants ou restaurations rapides certains jours ? Quel était votre emploi du temps ces jours-là ?

  • Etudier la possible corrélation entre le repas pris et ses ressentis ?

Comment les aliments affectent-ils votre humeur ?  Dans quelles situations avez-vous tendance à manger de trop ? Ou à ne pas manger du tout ? Comment vous sentez-vous dans votre corps lors d’excès alimentaires ? Ou au contraire, lorsque votre alimentation est équilibrée ?

Mangez-vous trop lorsque vous êtes contrariés ? Après avoir consommé certains aliments ou boissons, vous sentez-vous en colère ?

  • Tenter de savoir si certains ingrédients ont des effets négatifs sur vous ?

Quels repas vous paraissent rassasiants ? Et quels repas ne vous paraissent pas satisfaisants? Pourquoi ?

Certains aliments ont-ils tendance à vous donner des ballonnements ? Ou des nausées ? Une digestion lourde et lente ? Lesquels ?

« Truc en plus : Nos téléphones portables nous offrent de supers applications « Health» qui comptent nos pas par jour et nous motivent – en les utilisant vous pourrez également faire part à votre journal de votre activité physique quotidienne et analyser comment l’exercice agit sur votre appétit »

Les avantages de tenir un journal alimentaire

Tenir votre journal alimentaire, présente de nombreux avantages :

Il vous permet de détecter les aliments problématiques pour votre santé, ceux qui créent de l’inconfort mais aussi qui ont un impact direct sur les terrains pathologiques du système digestif.

Il vous aide à corriger votre mode d’alimentation d’aujourd’hui, à aller vers un équilibre alimentaire et garder le contrôle de votre poids pour atteindre un mieux-être global et une meilleure santé.

« Votre journal alimentaire, votre ami pour la Vie ! »

 

En savoir plus sur Ethel

Recevez mon guide gratuit des 10 conseils pour retrouver minceur et vitalité maintenant.
+ chaque semaine des conseils et du soutien pour avoir le corps et l’énergie que vous méritez