Notion souvent abstraite, je vous invite aujourd’hui à décoder ces fameuses étiquettes nutritionnelles. Quelles sont les informations qui y figurent et pourquoi ? Comment les interpréter ?

Les étiquettes nutritionnelles et leur signification

Pour nous, consommateurs lambda, il est souvent difficile de comprendre les nombreuses informations figurant sur les étiquettes de nos produits alimentaires, pourtant ces données sont indispensables pour bien choisir nos aliments et ainsi préserver notre santé. Il est d’ailleurs impératif pour les personnes souffrant de diabète, entre autres, de bien comprendre cet étiquetage pour mieux gérer leur pathologie et donc leurs apports en sucre.

L’étiquetage nous informe quant aux ingrédients tels que les lipides, les glucides, les protéines, les fibres, les vitamines, les minéraux et les valeurs nutritives quotidiennes contenus dans nos aliments. Nous y trouvons également le poids, la liste des ingrédients, les quantités, les teneurs en sel, sucre, lactose, gluten, les additifs, colorants et autres exhausteurs de goûts, les apports journaliers ainsi que la provenance et l’origine de l’aliment.

Pourquoi vérifier les étiquettes nutritionnelles ?

Même si au début cela vous paraît fastidieux et long, je vous conseille de toujours vérifier les étiquettes alimentaires. Vous éviterez ainsi de manger trop sucré, trop salé, trop gras ou encore d’avaler trop de produits transformés. Les étiquettes vous seront précieuses en cas d’intolérances alimentaires, d’envie de manger sain, de préserver votre santé et votre silhouette mais aussi pour vous assurer la qualité !

Pour avoir des informations précises sur ce que l’on mange

La première chose à vérifier est la liste des ingrédients afin de connaître leurs quantités exactes. Le premier mentionné est celui dont la quantité est la plus importante. Par exemple, si vous prenez un riz préparé aux fruits de mer, vous trouverez d’abord le riz, puis l’eau, puis les épices et enfin les fruits de mer. Ensuite regardez la nature des ingrédients pour déterminer s’il s’agit d’un produit « chimique » donc reconstitué ou d’un produit de « vraie » cuisine. Lorsque vous voyez des termes comme « amidon transformé », « hydrogéné », tous les E quelque chose, vous savez d’emblée que c’est un produit transformé et recomposé chimiquement. Vérifiez aussi les valeurs caloriques, car si elles sont plus importantes que le poids du plat préparé alors c’est que celui-ci est très riche et gras ! Faites attention au sucre, dans de nombreux plats cuisinés il y a beaucoup de sucre ajouté ce qui n’est pas nécessaire pour une préparation salée. Cela signifie que le produit est transformé dans le but de nous en faire apprécier le goût Sachez enfin, que sel et sucre sont utilisés dans le secteur agroalimentaire pour modifier le goût des plats et cacher la mauvaise qualité des ingrédients principaux. Concentrons-nous maintenant sur les acides gras saturés que vous pouvez voir juste en dessous de l’information des sucres ajoutés, ce sont les graisses utilisées dans la confection des plats. Si la quantité d’acides gras saturés représente la majorité des matières grasses alors vous pouvez être sûre que ce n’est pas de la bonne qualité ! Question protéines (viande, poisson, œufs, produits laitiers, légumineuses…), veillez à choisir des plats dans lesquelles le rapport protéines est plus important que celui des lipides (beurre, margarine, huiles, gras des viandes et volailles, lait entier, jaune d’œuf …). Quant au sel, certains industriels indiquent le taux de sodium au lieu de celui du sel or ce n’est pas du tout la même valeur ! Vous devez multiplier le taux de sodium par 2,5 pour savoir quel est celui du sel !L’OMS recommande de consommer moins de 5g de sel par jour

Ces informations qui modifient et améliorent notre alimentation et notre santé

Sans être un expert, vous verrez que toutes ces informations, une fois maîtrisées, vous conduiront naturellement à modifier vos habitudes alimentaires. Vos choix seront éclairés et vous aurez bien plus tendance à vous tourner vers les produits les moins transformés possible.

Aujourd’hui, les recherches nous montrent qu’une alimentation riche en sel, en graisse saturée et en sucre représente un risque d’augmentation des maladies cardiovasculaires, d’accident vasculaire cérébral ou encore d’infarctus. Sans compter les problèmes de poids, de peau, de vieillissement prématuré et j’en passe ! En outre la cuisine industrialisée contient de nombreux additifs (conservateurs, colorants, exhausteurs de goût, émulsifiants …)

Les ingrédients dans un aliment, leurs quantités et les nutriments contenus dans les aliments

Il s’agit ici des valeurs nutritives, donc de la quantité de nutriments contenus dans les aliments. Ces informations comprennent les données d’énergie et de nutriments par portion, le plus souvent par 100 g ou 100 ml. La réglementation en France rend ces informations obligatoires pour les calories (kcal), la quantité de graisse, d’acide gras saturé, de glucides de protéines, de sel et de sucre. Pour mieux visualiser cette notion, je vous invite à consulter le site www.lepointsurlatable/comment lire les étiquettes, vous y trouverez tableau et dépliant imprimable bien pratique pour vos prochaines courses !

Les dates de fabrication et de péremption

La date de péremption est la date jusqu’à laquelle l’aliment garde ses propriétés s’il est conservé dans des conditions appropriées. Il y a la date limite de consommation appelée DLC et la date limite d’utilisation optimale nommée DLUO. Vous trouverez plus d’infos à ce sujet sur le site www.inc-conso.fr La date de fabrication quant à elle comprend le jour, le mois et l’année, elle est obligatoire sur l’emballage pour les laits concentrés et secs ou en poudre, le beurre, les conserves, les produits surgelés et congelés. Après la date de fabrication, vous verrez parfois cette mention « A consommer avant le … », celle-ci peut remplacer la DLUO.

Le mode de préparation de l’aliment

L’étiquette doit faire part des conditions particulières d’utilisation des aliments, c’est un indicateur d’usage et de préparation obligatoire pour les produits demandant l’ajout d’ingrédients ou un mode de cuisson spécifique.

Le mode de conservation du produit

Pour les aliments périssables l’étiquetage doit mentionner une température minimale de conservation. Pour d’autres aliments tels que les biscuits secs par exemple, une information spécifique est nécessaire comme : « A conserver au sec »

L’origine du produit

Cette notion vous informe sur l’origine de l’aliment mais aussi sur son parcours –la traçabilité -, par exemple un saumon peut être référencé comme venant de l’Atlantique tout en ayant été élevé dans un autre pays et tranché dans un troisième !

Les additifs alimentaires

Ce sont des substances alimentaires naturelles ou synthétiques ajoutées aux aliments pour en améliorer l’apparence, le goût, la consistance ou la conservation. Il s’agit des édulcorants, des colorants, des conservateurs, des antioxydants, des émulsifiants, des gélifiants et des gaz d’emballage. Ils doivent être annoncés par leur catégorie et leur symbole européen (p.ex. E160) ou par leur nom spécifique. J’ajouterai à cela les OGM (organismes génétiquement modifiés) s’ils sont présents à plus de 0,9% dans la préparation, ils doivent être clairement annoncés sur l’étiquette. Certains ingrédients allergènes doivent aussi apparaître, comme dans toutes les préparations à base de céréales contenant du gluten, de crustacés, d’œufs, de poissons, d’arachides, de soja, de lait, etc.

La salubrité du produit

On parle ici « d’estampillage vétérinaire ou marque de salubrité » et c’est obligatoire pour tous les aliments d’origine animale. Cela indique que les services vétérinaires ont bien contrôlé la conformité des installations aux normes de salubrité et d’hygiène. Cette information se présente comme suit: FR86_104_03CE, le FR indique le pays de provenance, le 86 le département, le 104 la commune, le 03 l’établissement et le CE pour Communauté Européenne.

 

Vous êtes maintenant à même de choisir vos aliments en toute connaissance de cause !

Que votre santé soit dans votre assiette !

En savoir plus sur Ethel