Que faire de ces petites portions de restes de la veille et de l’avant-veille ? Pas envie de les manger tel quel ni de les jeter car on veut éviter le gaspillage. On pense également à l’écologie et au recyclage des déchets superflus.

Il suffit de quelques astuces pour vous mettre en cuisine et préparer un bon petit plat.

Je souhaite prendre soin de mon environnement

Bousculade dans le frigo de Tupperware et autres ramequins sous film plastique. Manque d’inspiration car trop petites portions pour être resservies. Mais je refuse de jeter encore et encore. Je m’inscris dans la prise en compte collective de notre planète. Et puis faire un bon geste pour l’environnement, c’est également en faire un pour mon porte-monnaie. Vive les économies et recyclons ce que l’on peut !

Je prends des précautions pour une alimentation saine

Toutefois je veille à ce que les produits soient encore comestibles. On oublie donc le yaourt périmé qui date de trois semaines ainsi que les légumes cuits et restés à l’air sans couvercle depuis 4 jours. Concrètement je fais attention à la date limite de consommation en sachant que pour les produits secs cette date est une indication mais qu’il est possible en général de les consommer six mois encore après.

Il faut savoir que l’on ne cuit pas deux fois les restes. Une fois que j’ai réutilisé mon reste de riz, de brocolis et de lentilles soit je mange tout, soit je vise le compost.

De plus, je respecte les conseils de conservation et de rangement des aliments dans mon réfrigérateur. Je ferme bien les boites, je filme les restes, j’organise les étages par catégorie de produits et zone de froid, et je ne les surcharge pas.

J’apprends à diversifier mes recettes

– Un reste de viande est idéal pour une tourte et un riz sauté au poulet, un hachis Parmentier, des feuilletés et des boulettes de bœuf.  

– Un reste de poisson permet de préparer des brandades, des cakes et des flans, des tartes salées et des lasagnes.

– Je parfume d’épices et d’herbes mes restes de légumes pour des poêlées multicolores. Je fais des soupes aromatisées à la coco, au gingembre et au curry. Je les mélange en omelette ou avec des céréales quand je suis pressée. Les gratins sont une bonne option pour les enfants avec du fromage. Enfin avec les pommes de terre je m’autorise de jouer avec les textures, en purée, croquantes, fondantes.  

– Les restes de fruits sont parfaits pour des compotées ou des cakes aromatisés sans sucre de préférence ou avec un peu de Rapadura. On peut également oser les confitures.

– Un reste de pain, et j’ai en tête le délicieux pain perdu de ma grand-mère. Mais il y a aussi la possibilité de faire des croutons frottés à l’ail pour les soupes et les salades ou de concocter un pudding maison.

– Avec les produits laitiers frais, je respecte la date limite de consommation. En réalité, je sens le produit et parfois même je le goute du bout de la langue.

Je fais fondre des morceaux de fromage un peu séchés et un fond de crème fraiche dans mes sauces ou préparations pour des tartes. Avec un dernier yaourt, je prépare un gâteau pour les enfants.  

– Enfin j’utilise les blancs d’œufs pour alléger une sauce ou je les congèle dans un bac à glaçon pour les réutiliser facilement à un autre moment.

Soyez téméraire !

Le petit truc en plus, c’est de garder les épluchures car elles sont riches en fibres et nutriments. Vérifiez toutefois la provenance de vos fruits et légumes ainsi que leurs conditions de production pour éviter les produits toxiques qui sont en général concentrés dans les peaux.

Lancez-vous avec les racines de poireaux (les radicelles) à frire et à parsemer dans les salades. Replantez-les aussi pour une prochaine repousse.

Donnez une vie culinaire aux fanes de carottes sautées avec de l’ail ou de radis en potage et en tarte.

Des chips et des tisanes d’épluchures de pommes ou de poires, des zestes de citron pour en saupoudrer les salades ou d’orange pour des orangettes, des feuilles de salade en soupe.

Vivez cette expérience de réutilisation des restes comme la découverte d’un monde qui s’ouvre à vous. Faites du bien à la planète et à votre maison !

En savoir plus sur Julie