Manger après le sport est indispensable pour notre récupération et pour recharger nos réserves. Mais quels sont les aliments qui favorisent notre énergie?

Pourquoi est-ce indispensable de manger après le sport ?

Lorsque nous pratiquons une activité physique notre organisme doit puiser dans ses réserves pour faire face à l’effort que nous lui demandons. C’est donc très important de manger après le sport pour encourager la récupération musculaire, aider l’organisme à récupérer de l’énergie et éviter une baisse de tonus dans les heures qui suivent. Manger, mais aussi boire permet d’équilibrer la perte de sels minéraux et des liquides perdus durant l’effort.

Quel est le meilleur moment pour manger après le sport ?

Le mieux c’est entre 30 et 45 minutes après la séance, c’est à ce moment-là que le corps est prêt à se reconstruire et se réparer. Nous devons alors reconstituer les réserves en glucose qui sont stockées dans nos muscles et que nous avons utilisées durant l’effort. Il est primordial que ces réserves soient assez restaurées car dans le cas inverse c’est la fatigue qui est au rendez-vous et qui nous empêche de poursuivre nos entraînements. Manger après le sport permet donc au corps de rééquilibrer ses réserves plus rapidement.

Oui, mais quoi manger après le sport ?

Pendant cette étape de récupération, les protéines sont indispensables à la restructuration de nos muscles. Et pour favoriser les réserves de glucose, le mieux est de les associer à des sucres complexes. Privilégiez alors, les collations riches en glucides tels que les fruits et en protéines. Par exemple, coupez-vous une banane dans un bol de flocon d’avoine humidifié avec de l’eau ou un lait végétal. Vous retrouverez bien plus vite votre énergie et vous éviterez ainsi la sensation de fatigue.

Matin, midi, soir, le même type d’alimentation ?

Et bien, non pas tout à fait ! Si vous optez pour des séances de sport le matin, prenez votre petit-déjeuner après l’effort. Préparez-vous alors un menu à base d’œufs et de céréales complètes telles que le seigle, du pain par exemple. Pensez aussi à votre hydratation, et buvez suffisamment d’eau. L’eau de coco est une bonne option, très recommandée pour les sportifs car elle est naturellement riche en nutriments et évite la déshydratation. Un thé vert ou blanc, riche en antioxydants complétera à merveille ce repas du matin.

Après votre entraînement du midi ou de soir, le poisson, riche en oméga-3 et excellent pour le cœur, est un aliment de choix. Pour l’accompagner, optez pour une céréale complète comme du riz complet brun, les pâtes complètes ou encore le quinoa ou le sarrasin (qui ne sont pas des céréales mais qui en regroupe les mêmes valeurs nutritionnelles), riches en vitamines, minéraux et en glucides complexes.

Et pour varier les plaisirs, je vous conseille également de mettre au menu des aliments comme les légumineuses (pois-chiches, lentilles, haricots rouges, …) qui regorgent de nutriments essentiels et qui combinés à des céréales complètes produisent des protéines végétales de qualités, disponibles tout de suite pour le métabolisme.

Quelques chouettes idées rapides

Une tartine de houmous arrosée d’un filet de citron, combinaison rapide et parfaite pour obtenir des protéines végétales de qualité et un en-cas énergisant riche en vitamines et minéraux. Un yaourt végétal (soja, amande, …) assortit d’une poignée de fruits oléagineux (noix et fruits secs), vite fait, vite prêt, comble les besoins des sportifs. Une banane, riche en glucose mais aussi en potassium excellent pour les muscles, elle est alcalinisante, un atout pour faire face à l’acidité provoquée par votre séance de sport.

Les intrus de l’alimentation sportive

Si je vous conseille de consommer des protéines après le sport pour favoriser votre récupération, toutes ne sont pas à consommer. Dédaignez carrément les charcuteries ! Et par charcuteries, on entend aussi les poissons et viandes fumées (saumon fumé, jambon fumé, etc.), car ils apportent de l’acidité et des nitrates à l’organisme.

Un petit mot sur les boissons

Vous le savez sûrement déjà, l’hydratation est indispensable. Lors de vos entraînements, buvez de l’eau avant, pendant et après l’effort. Et comme, le moment idéal pour manger, ce que l’on appelle une fenêtre métabolique, à lieu 30 minutes après l’activité physique, profitez-en pour vous hydrater progressivement.

Dans les boissons aussi, il y a des intrus ! Alors, évitez comme la peste, les jus d’orange et autres sodas et bien sûr l’alcool. Hyper acidifiantes, difficiles à digérer, très riches en sucres raffinés, ces boissons provoquent un important pic de glycémie qui est suivi d’une forte baisse d’énergie.

Et pour varier de l’eau, faites-vous plaisir avec un bon thé vert ou une eau gazeuse agrémentée de jus de citron frais, ces boissons aux vertus alcalinisantes et antioxydantes sont un ravissement pour votre corps !

« Après l’effort, le réconfort ! Une alimentation saine et variée est toujours l’alliée d’une bonne santé. »

En savoir plus sur Ethel