La noix de coco évoque des destinations lointaines, des saveurs exotiques, des plats qui nous apportent de douces saveurs. Entre sa chair et son eau, l’huile ou le jus vous avez le choix. Mais savez-vous qu’en plus de vous dépayser et de satisfaire vos papilles sous toutes ses formes, elle est également pleine de bienfaits ?

À manger fraiche ou séchée, nature ou cuisinée, salée ou sucrée, soyez certaines que vous vous régalerez simplement et prendrez soin de votre santé par la même occasion. Alors suivez-moi dans son univers surprenant.

Lait, eau, jus, huile de coco ?

Sans bien la connaître, on a tendance à se dire que la noix de coco n’est pas particulièrement à favoriser dans notre alimentation. Pourquoi ? Parce qu’on l’imagine très grasse, lourde à digérer, nuisibles à notre métabolisme. Rayons tout de suite ces préjugés de notre esprit car la noix de coco a bel et bien des vertus dont il serait dommage de se priver.

Le lait est fait à partir de la pulpe de noix râpée que l’on mixe avec de l’eau bouillante. Il est riche en lipides particulièrement en acides gras saturés, néanmoins il est intéressant d‘en consommer avec parcimonie. Ces graisses favorisent le bon cholestérol et protègent des maladies cardio-vasculaires. Et grâce à sa forte teneur en fibres, il peut même être un bon allié pour perdre du poids. La faim se faisant moins ressentir après en avoir mangé, votre balance ne s’affolera plus car les sensations de faim seront moindres. Bien sûr, on garde en tête le principe de la modération.

Le jus et l’eau sont plus riches en protéines et surtout moins gras. Mais encore une fois, l’huile tant décriée à certaines périodes, apportent en réalité des gras saturés qui ne sont pas absolument nocifs.

Une alliée en cas de fringale

La noix de coco apporte un sentiment de satiété grâce aux fibres qu’elle contient. Sentiment de satiété, de quoi s’agit-il ? Alors quand vous vous mettez à table et que vous dévorez votre repas comme un ogre, vous ne ressentez pas le moment où vous mangerez trop. Les bouchées superflues, celles après lesquelles vous êtes ballonnées et vous avez le ventre lourd. Si déjà vous réussissez à vous accorder vingt minutes pour le repas, en prenant le temps de mâcher vos bouchées au moins une dizaine de fois, il vous arrivera parfois de ne pas finir votre assiette car vous ressentirez ce sentiment de satiété. Le moment où vous saurez vous dire « c’est bon, j’ai assez mangé ».

De la même manière lorsqu’une faim incontrôlée vous surprendra, ayez de petits morceaux de coco que vous pourrez croquer et apprécier en les mâchant lentement. Vous verrez qu’ils auront le même effet de remplissage qu’un grand verre d’eau ou qu’un repas pris doucement.

De plus, ses fibres aident à équilibrer le taux de sucre dans le sang. Important lorsque l’on a un cholestérol trop haut.

Je suis sûre que vous ouvrez de grands yeux pour découvrir les mille vertus de cette noix pas banale.

Des éléments nutritifs à gogo

  • Du fer s’il vous plait ! On en a besoin pour booster notre système immunitaire, pour le transport de l’oxygène dans nos cellules et pour réguler notre température interne. Le fer permet la fabrication de neurotransmetteurs et d’hormones. Une portion de 100 grammes de chair nous donne 13% de l’apport quotidien recommandé.
  • Du potassium, qui sera bien assimilé grâce à la vitamine B6 contenu dans la coco, pour le bon fonctionnement de nos organes, notamment notre cœur et nos reins. Une portion de 100 grammes vous donne 10% de votre apport quotidien recommandé.
  • Du magnésium qui assure un bon rythme cardiaque et une bonne tension.  100 grammes apportent 8% des apports nutritionnels quotidiens recommandés.
  • Du manganèse, du phosphore et du cuivre qui servent pêle-mêle à la bonne santé de nos dents et os, à nous débarrasser des radicaux libres, à faciliter l’assimilation du fer.
  • Des vitamines B9 ou folates, qui sont nécessaires pour le bon développement du fœtus et qui jouent un rôle positif sur le système nerveux et immunitaire.

Un antioxydant naturel

En consommant de la noix de coco, vous avalez des antioxydants et vous vous donnez des armes pour lutter contre les radicaux libres et les inflammations. Le sélénium présent dans la coco aide votre organisme à se nettoyer en éliminant les substances toxiques. Reboostez-vous avec la noix de coco !

Une jolie peau toute douce

La coco hydrate et adoucit la peau.  C’est aussi un très bon antibactérien. Vous pouvez en appliquer sur des plaies superficielles et préalablement nettoyées. Elle protège contre le soleil et réduit les marques du vieillissement.  

Votre amie après l’effort

Plutôt que vous ruez sur des aliments hyper caloriques après votre sport quotidien, hebdomadaire ou même mensuel, pensez à boire de l’eau de coco qui compensera ce que vous aurez transpiré, l’eau perdue pendant votre dépense physique.  Vous lutterez aussi contre les inflammations articulatoires.

Votre joker pour lutter contre la gueule de bois

Oui vous avez bien lu ! On a tous (malheureusement) fait l’expérience des lendemains matins qui déchantent après avoir pourtant passé une soirée à chanter, danser… et boire.

Que faire pour sortir la tête du seau ? S’hydrater d’abord pour supprimer le mal de tête ! Et l’eau de coco est parfaite pour cela. Pensez quand même que cette eau contient du sucre et qu’il vous faudra l’alterner avec des verres d’eau plate. Retrouver ensuite de l’énergie et sortir de cet état de mal-être, de nausée et d’apathie. Avec tous ses nutriments, la coco vous y aidera. Enfin, l’eau de coco soulagera votre système digestif alourdi par l‘alcool de la veille.

Ayez le réflexe au cas où !

Que vous la cuisiniez ou la consommez pure, la noix de coco est remplie de bienfaits. Ajoutez-la une à deux fois par semaine à vos menus hebdomadaires, vous ferez le plein de bonnes choses. Toute la famille en profitera aussi et vous trouvera la reine du changement !

En savoir plus sur Julie