MINCIR

Mince alors ! J’ai encore pris du poids : la plupart d’entre nous à l’approche de l’été réalise en montant sur la balance que l’aiguille penche du mauvais coté…

Bien entendu vous vous précipitez pour trouver le dernier régime pour maigrir vite et bien souvent le dernier régime à la mode dont tout le monde parle : stop !

Arrêtez cette obsession de vouloir perdre du poids rapidement à tout prix chaque printemps ou après le nouvel an lors de vos bonnes résolutions : non seulement c’est mauvais pour votre santé et c’est totalement contre productif.

Tout le monde sait maintenant que les régimes à répétition ne sont pas la solution pour mettre un terme à la prise de poids qui devient chronique avec l’effet yo-yo : vous perdez vos kilos en trop vite fait, bien fait puis vous les reprenez tout aussi vite avec un kilo voir plus à la clef…

Lire la suite…

Procédez par étape :

Un peu de psychologie : que représente la minceur pour vous ? Vous avez besoin de rentrer dans votre jean préféré que vous n’avez plus mis depuis quelques années ? Vous aimeriez être aussi mince que les filles qui font la une des magazines féminins ? Vous voulez vous sentir belle et bien dans votre peau ? etc…

Les différentes réponses à cette question vous appartiennent et font appel à des motivations diverses et variées c’est pourquoi il est préférable de commencer à changer ses habitudes de vie petit à petit pour obtenir un résultat satisfaisant à long terme.

Faites la paix avec votre corps :

La morphologie de votre corps n’est sûrement pas la même que la plupart des femmes qui sont dans les magazines féminins d’autant plus que les photos sont systématiquement retouchées…

De même que la morphologie de la femme n’est pas la même que l’homme : quand il y a excès de poids chez la femme, les graisses sont plutôt stockées au niveau des jambes via les fessiers et les cuisses ; chez l’homme au niveau du ventre bien que cela change quand la femme arrive vers la ménopause en raison de changements hormonaux.

Soyez bienveillante avec vous même :

Mincir naturellement passe par un changement de votre rapport à la nourriture et votre rapport au corps.

Le rapport à la nourriture est inscrit dans notre vécu depuis la naissance c’est pourquoi vous avez besoin d’être patiente avec vous même. Vouloir mincir ne suffit pas pour que cela devienne une réalité car votre rapport à la nourriture est intimement lié aux émotions donc à vous même et aux autres.

Prenons un cas extrême : une personne obèse le devient souvent par besoin de se protéger de l’extérieur car elle a subi des blessures émotionnelles provoquées par le stress de certaines circonstances de la vie.

Sans pour autant être dans ce cas, mincir n’est pas une mince affaire car il est important d’intégrer cette dimension psychologique à votre démarche.

L’ingrédient principal de votre réussite sur le chemin de la minceur sera votre motivation.

Votre motivation sera déterminée par la réponse à votre question : pourquoi est-ce que je veux mincir ?

Une des réponses évidentes serait : se sentir belle et en pleine forme toute l’année au delà du regard des autres… À vous de compléter.

Respectez et écoutez votre corps

De par ce processus, vous allez passer du stade de manger sans faim c’est à dire de vivre pour manger à manger pour vivre. Écoutez votre corps, c’est le respecter : prenez le temps de mettre en place de nouvelles habitudes pour mincir avec plaisir.

Tenez un journal de bord vous permettra de vous discipliner plus facilement car vous commencerez par vous donner des repères afin de réaliser au mieux ce changement vers la minceur qui passe par une meilleure hygiène de vie.

Respectez un rythme veille/sommeil cohérent avec des horaires réguliers pour vos repas : vous déterminerez ce qui vous convient le mieux sachant qu’il est préférable de se coucher entre 22h et 23h30 en vous préparant au sommeil dans le calme et de se lever entre 6h et 8h selon vos besoins de sommeil.

Les conseils pour le rythme des repas respectent aussi une régularité qui vous sera propre : premier repas entre 7 et 9 heures, collation si nécessaire le matin, deuxième repas entre 12h et 14h, collation si nécessaire l’après midi, troisième repas entre 17h30 et 19h30 sachant que le contenu des petits déjeuners et déjeuners privilégieront la tendance protéines et graisses avec peu de glucides donc avec des aliments à index glycémique bas et la collation de l’après midi et le repas du soir les glucides lents toujours à index glycémique bas type légumineuses, céréales et légumes pour des raisons hormonales.

Si vous écoutez votre corps vous ferez entre 3 repas et 6 mini repas maximum par jour selon votre digestion sachant qu’il est préférable d’observer un jeûne de 13h entre le dernier repas du soir et le premier repas du matin : mangez quand vous avez faim dans le calme et dégustez en conscience en mâchant bien vos aliments pour appréciez au mieux vos repas faits maison de préférence.

Avant de commencer chacun de vos repas, faites 5mn de cohérence cardiaque si vous avez tendance au stress ainsi vous serez certaine de manger tranquillement et votre digestion en sera bien meilleure.

Faites du sport :

Là aussi, écoutez votre corps ! Choisissez des exercices physiques qui vous correspondent de préférence en fin de matinée entre 11h et 13h pour les sports d’endurance (plus de 50 minutes) ou en fin d’après midi entre 16h et 18h et ceci entre une et quatre fois par semaine selon vos besoins et disponibilités. Alternez exercices physiques qui mettent en jeu le système cardiovasculaire, la force et la souplesse (course à pied, danse, vélo, natation,  zumba, rollers, musculation, gym abdo-fessiers, pilates, stretching , yoga etc…) : l’essentiel est que vous preniez du plaisir à bouger.

Dans la vie quotidienne, ne ratez aucune occasion de bouger : marchez ou prenez le vélo pour aller au travail si c’est possible, prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, jardiner, passer l’aspirateur et toutes autres tâches nécessitant le mouvement.

Faites de l’ordre dans vos placards :

Éliminez tous les aliments contenant des graisses trans également notées hydrogénées, les aliments trop gras, trop salées ( chips, charcuteries, biscuits apéritifs etc.. ) et trop sucrés ( gâteaux et chocolats industriels dont le premier ingrédient sur l’étiquette est le sucre !)

Ne comptez plus les calories :

Comme vous écoutez votre corps, ne perdez plus de temps à compter les calories et choisissez des aliments avec une bonne densité nutritionnelle et une faible densité énergétique hormis les aliments gras riches en micronutriments comme l’avocat par exemple (voir aussi l’article sur le thème des antioxydants).

Les micronutriments ne jouent pas un rôle énergétique comme les macronutriments (lipides, protéines, glucides) mais jouent un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de l’organisme via des milliers de réactions biochimiques qui vous permettent de vivre en forme au quotidien. Ce sont les vitamines, minéraux, les oligo-éléments, les acides gras (composants des lipides), les acides aminés (composants des protéines qui jouent de nombreux rôles : muscles, tissus, enzymes, neurotransmetteurs, hormones, sang etc…) et les antioxydants.

Cuisinez et mangez créatif :

C’est grâce à une alimentation équilibrée et variée pendant votre processus pour mincir qui vous permettra de garder la ligne tout au long de votre vie.

Qu’est ce qu’une alimentation équilibrée et variée ?

<style= »text-align: justify; »>Pour commencer, choisir des aliments bruts non transformés et de préférence issus de l’agriculture biologique et locaux ou provenant de producteurs dont vous connaissez la manière de travailler c’est à dire des cultures sans pesticides et autres produits chimiques ainsi que des élevages respectueux des animaux (légumes et fruits frais voir surgelés, viandes blanches, canard, œufs, petits poissons sauvages, noix, graines, herbes, épices, purée d’oléagineux, huiles de première pression à froid, fromages et yaourts nature de brebis et de chèvre ). Pour les autres produits type superfood ou impossible à produire sur place, s’assurer qu’ils soient issus d’une filière biologique et si possible du commerce équitable est un bon choix.

Prendre le temps d’aller sur les marchés locaux et/ou les magasins bio près de chez vous vous permettra de tisser des liens sociaux et d’apprendre progressivement à choisir et connaître au mieux vos aliments. Vous allez découvrir comment les cuisiner aussi bien crus que cuits avec les meilleurs modes de cuisson (à la vapeur, à l’étouffée, four à température douce) et les meilleurs outils (cocotte en fonte, casseroles en inox, plat en terre cuite etc…).

Explorez votre créativité culinaire avec de beaux livres de cuisine ainsi que de multiples recettes plein d’idées et d’astuces que vous aurez trouvées sur internet afin de mangez beau, bon et sain !

Pour celles qui n’ont pas le temps de faire les marchés et les magasins bio, il existe des plateformes sur internet qui peuvent vous livrer à domicile des produits frais et locaux ainsi que pour celles qui sont allergiques à la cuisine des services de plats préparés sains et bio existent mais lisez bien la composition des ingrédients avant de commander.

Vous pourrez également choisir de la belle vaisselle, de belles nappes et serviettes en tissu ainsi que d’un bon matériel de cuisine si nécessaire afin de profiter au mieux de votre démarche pour mincir et garder la ligne en beauté : une nouvelle vie s’ouvre à vous !

Le mot de la faim ! Prenez toujours du plaisir dans tout ce que vous faites pour atteindre votre objectif minceur et surtout garder le cap : quand Épicure rencontre Hippocrate pour le meilleur… À votre santé !

En savoir plus sur Christelle